Le magazine

Voir le dernier numéro




Rechercher un article

Dans le titreDans le texteTout

Voyage au cœur d'un CFA

21/06/2010

Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte lecture tranquille

L’alternance, ses avantages et ses atouts, vous connaissez…  Mais en pratique, comment ça se passe ? Pour vous faire connaître l’envers du décor, Recrut.com est allé enquêter sur le terrain

. Et en a rapporté des informations précieuses et très concrètes sur le fonctionnement d’un CFA et le témoignage d’un de ses alternants.

Secteurs de formation

• Maintenance industrielle (automatisme, pneumatique, hydraulique, mécanique, électricité)

• Electrotechnique

• Chaudronnerie

• Usinage / Productique mécanique

• Méthodes

Nombre d’étudiants

Environ 200 apprentis tous les ans répartis dans 5 filières

Types de diplômes préparés

• Bac Pro MEI « Maintenance des Equipements Industriels » en 1, 2 ou 3 ans

• Bac Pro TCI « Technicien en Chaudronnerie Industrielle », en 1, 2 ou 3 ans

• Bac Pro TU « Technicien d’Usinage », en 1, 2 ou 3 ans

• BTS ELT « Electrotechnique » en 1 ou 2 ans

• BTS IPM « Industrialisation des Produits Mécaniques » en 1 ou 2 ans

Comment  votre CFA oriente-t-il les étudiants vers tel ou tel type de formation ?

En fonction de leur cursus d’origine et de leur projet professionnel. Il arrive que des jeunes prennent un virage à 180° et réorientent leur trajectoire initiale. Avant tout c’est la motivation pour un métier qui est déterminante dans l’orientation et la sélection.

Comment s’organisent les cours ?

Toutes les filières proposées sont en alternance et sous contrat d’apprentissage. En BAC PRO le volume horaire annuel est de 750 h, en BTS il est de 875 h la 1ère année et de 780 h la 2è année.

Les matières enseignées dans le domaine professionnel varient suivant le diplôme préparé : elles portent sur les domaines de la mécanique, des systèmes de production, de la mécanique …

Comment sont choisis les maîtres d’apprentissage ?

Les maîtres d’apprentissage en entreprise ont une fonction d’accompagnement et d’encadrement du jeune alternant pendant toute la durée de sa formation.

Le formateur, au CFAI, intervient dans des modules de formation générale ou professionnelle. La plupart des formateurs sont issus du monde de l’entreprise.

Comment aidez-vous les élèves à trouver des entreprises d’accueil ?

Après un passage de tests psychotechniques et de connaissances, un examen approfondi des bulletins scolaires et un entretien de motivation, le jeune est déclaré admissible ou non.

Son admission n’est définitive qu’après avoir trouvé une entreprise d’accueil. Pour les candidats admissibles une liste d’entreprises partenaires du CFAI est confiée au jeune qui postule directement auprès d’elles.

La 2è possibilité consiste en l’envoi de CV de candidats admissibles auprès des entreprises qui en font expressément la demande.

Comment aidez-vous les élèves en difficultés ?

En fonction des connaissances et des compétences acquises ou à acquérir, du niveau des jeunes, un parcours individualisé est mis en place dans certaine matières (maintenance, français, langues étrangères…) ainsi que des cours de soutien pour les plus faibles.

A quelle fréquence sont effectués les bilans de travail en entreprise ?

Deux visites annuelles sont organisées dans l’entreprise,  pour évaluer le jeune en situation de travail et deux réunions pédagogiques avec les maîtres d’apprentissage d’entreprise des jeunes sont organisées au CFAI ; ce sont les conseils d’évaluation bisannuels.

Combien d’étudiants sont embauchés dans leur entreprise d’accueil à l’issue de leur période d’apprentissage ?

Le taux d’insertion est bon, puisqu’environ 60 % des jeunes restent dans l’entreprise dans laquelle ils ont effectué leur apprentissage. Les 40 % restants sont répartis de la façon suivante : poursuite d’études, engagement militaire ou demandeurs d’emploi

Et le point de vue d’un alternant....

Quelle formation avez-vous choisie ?

Je sors d’un Bac Pro Technicien d’Usinage en apprentissage et je compte poursuivre mon cursus par un BTS Industrialisation des Produits Mécaniques que j’ai commencé au CFAI de Toulouse. Je vais terminer ma 2è année au CFAI Rouen/Dieppe.


Comment avez-vous choisi ce CFA ? Pourquoi ?

J’étais bien informé pour ma poursuite d’études, je savais que cette structure proposait ce type de formation. La qualité des formations dispensées est un élément très important dans le choix d’un CFA.


Quels sont les points que vous aimez particulièrement dans ce monde d’alternance ? Pourquoi ?

Toute la partie relationnelle entre les formateurs et les apprentis me parait déterminante dans une structure de formation.

La facilité de contact avec les formateurs, que je trouve très disponibles, me plait énormément. Ces relations sont très différentes de celles que l’on peut entretenir avec des professeurs de collège ou de lycée. 

Ici, il s’agit d’une relation d’adulte à d’adulte, de professionnel à professionnel. C’est en tout cas moins académique.

Les formateurs se sentent très impliqués dans nos projets car eux-mêmes viennent du monde de l’industrie. Ils ont tous apporté leur contribution dans l’élaboration de mon projet de fin d’année.


Certains cours vous paraissent-ils particulièrement pratiques, efficaces ?

Les cours de matières générales et de technique sont très intéressants. Même en français, matière que l’on imagine peu en relation avec le milieu professionnel les cours sont formateurs ; pour ma part, j’ai beaucoup progressé dans l’étude de cas concret en entreprise.

Quant aux cours techniques, ils nous immergent dans la réalité et les cas concrets.

Comment avez-vous choisi votre maître d’apprentissage ? Quelles sont vos relations avec lui ?

Je n’ai pas choisi mon tuteur en entreprise mais notre relation s’est très vite construite autour de la confiance et de la communication.

Même si je n’ai pas bon caractère, j’ai beaucoup de respect pour cette personne qui m’a tout appris, tout apporté, avec beaucoup de professionnalisme et de patience.

Quel est son rôle ?

Mon tuteur m’a fait grandir. Il n’a pas été seulement celui qui m’a transmis son savoir, il m’a appris le plus important l’expérience de la vie et les responsabilités à prendre dans la vie professionnelle.

Comment vous êtes-vous intégré dans votre entreprise d’accueil ?

Mon tuteur m’a d’emblée pris sous son aile et m’a fait travailler en étroite collaboration avec un ancien apprenti embauché dans l’entreprise à l’issue de son diplôme. Cette proximité m’a fait découvrir toute l’organisation de la structure.

De plus, c’est une entreprise dont la moyenne d’âge est assez jeune, nous sommes sur la même longueur d’ondes

Quelles sont vos fonctions dans votre entreprise ?

J’occupe la fonction de « chargé de la qualité finition ». Je me situe à la fin du parcours de la fabrication d’outils et je vérifie que les pièces usinées sont bien en conformité avec le cahier des charges de production et les exigences du client. Le système qualité de l’entreprise nous aide bien dans cette démarche de contrôle. L’avantage de ma fonction, c’est que je ne suis pas dans la contrainte des délais.

Avez-vous l’occasion de demander des conseils ou des explications à vos professeurs, sur des points qui ont posé problème, après une journée en entreprise ?

Pour moi l’occasion ne s’est jamais présentée, car j’étais bien entouré dans mon entreprise.

Etes-vous satisfait de votre choix de formation en alternance ?

Je conseille à tous les jeunes qui veulent poursuivre leurs études de le faire par le biais de l’alternance et surtout de l’apprentissage.

Si on doit comparer deux Bac Pro (l’un en système classique et l’autre en apprentissage), cette comparaison se fera à l’avantage de celui qui aura proposé une expérience professionnelle ;  le diplôme est identique mais un employeur préférera embaucher le jeune  qui a de l’expérience.

Quels avantages y trouvez-vous ?

On atteint aujourd’hui un niveau de compétences satisfaisant en apprentissage et même un très très bon niveau pour certaines spécialisations techniques : un bac reste un bac, le programme est le même, l’examen final est le même, seule l’expérience fait la différence. Et c’est cela qui compte.

Les derniers articles

  • Télétravailler à la campagne, le nouvel eldorado des Français ?
  • Les salaires en France devraient augmenter de 2,2% en 2021
  • L'avenir du Travail en 2021
  • Télétravail : les Français le réclament, avec mesure
  • Les vacances sont l'occasion de faire le point sur ses choix d'orientation
  •  

     





    Nos dernières offres du jour

    Coursier livreur à vélo temps partiel

    Vous voulez travailler comme coursier /livreur à vélo et être payé...

    Négociateur en immobilier (H/F)

    Proprietes-privees.com est un réseau immobilier composé d'indépendants.47...

    Agent commercial en immobilier Neuf H/F Courbevoie

    Capifrance est un réseau immobilier composé d'indépendants.Courbevoie et...







    logo_mairie17-2.jpgpigier2017.jpgorange.jpgisefac_ok-1.jpg


    © 2021 Recrut.com