Le magazine

Voir le dernier numéro




Rechercher un article

Dans le titreDans le texteTout

Télétravail : 84,5% des DRH en France estiment que la présence physique est (encore) nécessaire à une bonne collaboration

28/04/2014

Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte lecture tranquille

Si le télétravail semblerait a priori s’inscrire dans la logique technologique et économique, il n'en reste pas moins que cette pratique ne fait pas toujours l’unanimité. Robert Half, recruteur spécialisé, a sondé 200 DRH en France : 84,5%* des responsables interrogés déclarent que la présence physique au bureau est nécessaire à une bonne collaboration.

La présence physique au bureau est-elle nécessaire pour une bonne collaboration?

En positif, le télétravail, c’est la flexibilité des horaires, une réduction de la nuisance sonore (open-space), des coûts et des temps de transport, une baisse de l’absentéisme et des retards, un meilleur équilibre vie pro./vie perso., une qualité de vie, une productivité accrues…
 
Pourtant, le télétravail reste peu utilisé en France voire décrié. La question de la potentielle ‘désociabilisation’ du salarié est souvent évoquée. Mais n’est-ce-pas un biais pour ne pas parler du manque de confiance du management et d’une législation qui peut paraître contraignante ? Sans oublier que certaines fonctions ne se prêtent pas au télétravail (confidentialité, sécurité des données, travail en équipe…).
 
En plus des impératifs légaux (comme le volontariat ou la réversibilité), Robert Half formule quatre recommandations pour aider les entreprises à mettre en place un télétravail réussi :
 
1-Veiller au fonctionnement adéquat de l’équipement (téléphone, informatique…). Les collaborateurs doivent disposer des connaissances nécessaires (formation) pour participer en temps réel à l’activité de l’entreprise.
 
2-Assurer un contact direct régulier pour évoquer la charge de travail et les projets en cours ou à venir.
 
3-Fixer des objectifs, établir un planning précis mais réaliste et suivre très régulièrement les résultats.
 
4-Informer le télétravailleur, l’inviter aux évènements (réunions de travail, d’équipe, moments de convivialité)…comme un salarié ‘normal’.
 « Certaines activités se prêtent au télétravail. Si l’entreprise et le collaborateur l’envisagent en bonne intelligence, c’est la productivité et la qualité de de vie qui seront au rendez-vous, explique Olivier Gélis Directeur Général de Robert Half France. Un salarié épanoui dans son travail, qui dispose de conditions de travail satisfaisantes est un collaborateur qui aura tendance à être fidèle à son entreprise. »

Les derniers articles

  • 73% des jeunes veulent être leur propre patron
  • Les « jobs à la con », le vrai mal du siècle
  • Le bureau n'est pas mort.
  • Attractivité des start-ups en baisse
  • La formule magique du bonheur au travail
  •  

     





    Nos dernières offres du jour

    Aide soignant(e)

    Description du poste recherche AIDE SOIGNANT H/F pour l'un de nos clients : Compétences...

    Chargé / Chargée de développement économique

    Vous participez à des actions collectives ou individuelles d'information, de...

    Infirmier H/F

    A propos de l'entreprise : L'agence Oxygène Médical spécialiste du recrutement et du...







    isefac_ok-1.jpgpigier2017.jpglogo_mairie17-2.jpgorange.jpg


    © 2020 Recrut.com