Le magazine

Voir le dernier numéro




Rechercher un article

Dans le titreDans le texteTout

La Faculté de droit crée l’école de l’alternance du droit

17/04/2014

Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte lecture tranquille

La Faculté de Droit (FLD) des Facultés de l’Université catholique de Lille a pour ambition de permettre à ses étudiants d’atteindre le meilleur niveau d’employabilité. C’est dans cette perspective qu’une offre de formation a été construite dans un cursus en contrat de professionnalisation au sein d’un nouveau département qui ouvrira ses portes pour la rentrée 2014, principalement sur son campus parisien : l’Ecole de l’Alternance du Droit.

Se professionnaliser grâce à l’alternance

Accessible dès la rentrée 2014, l’école de l’alternance du droit a pour ambition de proposer  une alternative de formation par l’intermédiaire de contrats de professionnalisation.

Comme le précise Philippe Bernier, professeur associé à la FLD et dirigeant de Caraxo, cabinet de conseils et formation en droit et ingénierie de l’information « Le droit évolue et les textes donnent l’opportunité aux personnes d’accéder différemment au monde professionnel. Nous sommes convaincus que ce système d’alternance partageant le temps entre les cours et in situ en entreprise représente une autre forme concrète et opérationnelle de l’approche du marché du travail tant pour le salarié que pour l’étudiant qui souhaite obtenir un diplôme ».

Même si un Master en Droit et gestion des ressources humaines existe depuis deux ans au sein de la FLD sur son campus lillois, le système d’alternance est très peu répandu dans le domaine du droit. « Le premier Master ouvert en alternance étant une vraie réussite et la demande étant grandissante, nous avons souhaité offrir aux étudiants la possibilité d’accéder, via l’alternance à un grand nombre d’autres masters juridiques » explique Philippe Bernier.

Cette année, ce sont donc quatre masters qui verront le jour au sein de la Faculté de Droit Campus Paris :

  • M1 en droit social
  • M1 en droit des affaires
  • M2 en droit des assurances et management des risques de l’entreprise
  • M2 droit et gestion des ressources humaines.

Une réponse à la réforme sur la formation professionnelle

Adoptée définitivement le 5 mars dernier par le parlement, la nouvelle Loi sur la réforme de la formation professionnelle a pour ambition d’inciter le plus grand nombre de personnes à suivre une formation dans un contexte professionnel. Partant de ce postulat, l’Ecole de l’Alternance du Droit répond totalement à ce que souhaite le législateur.

De plus, au sein de la réforme, une thématique très forte consiste à garantir l’accès à la formation. A partir de janvier 2015, l’entreprise devra en effet, vérifier que chaque collaborateur a bien réalisé une formation au moins une fois tous les 6 ans. Par ailleurs,  comme l’explique Philippe Bernier, « le principe de l’Ecole de l’Alternance du Droit constitue une réponse à l’obligation faite aux entreprises de 25 salariés de disposer d’un effectif d’au moins 4 % de contrats en alternance et de répondre à l’obligation de formation ».

S’ouvrir à des approches pédagogiques innovantes et dynamisantes

Afin d’offrir à ses étudiants le meilleur niveau d’employabilité, la FLD met à disposition la meilleure technologie d’enseignement : matériel pédagogique innovant, salles de cours, lieux de travail et de recherche… Elle réunit également une équipe pédagogique composée à 70% de professionnels (avocats, juges, DRH, juristes) qui viennent apporter un enseignement sur le terrain et font travailler les étudiants sur cas pratiques. Ils viennent compléter la partie théorique apportée par les enseignants chercheurs. « L’objectif de cette méthode consiste à permettre aux étudiants de disposer de savoirs opérationnels applicables dans le monde professionnel », conclut Philippe Bernier.

Elle aborde également l’enseignement en visant des approches pédagogiques innovantes et opérationnelles, adaptées à la réalité du monde actuel et met en place des dispositifs pédagogiques tels que le pré-read, la mise en situation professionnelle ou encore le droit en action.

  • Pré-read : il a pour ambition d’impliquer l’étudiant et lui permettre d’acquérir un niveau d’enseignement en se préparant aux cours en amont et ceci afin d’approfondir par la suite en cours les notions nécessaires avec l’enseignant.
  • Mise en situation professionnelle : les étudiants travaillent sur des cas pratiques très liés au monde du travail.
  • Droit en action : les entreprises viennent avec des cas et les étudiants ont une semaine pour trouver une solution et apporter des réponses afin d’aider l’entreprise.

Les dispositifs pédagogiques, sans cesse réajustés aux attentes des professionnels et aux évolutions du marché juridique, abordent un nouveau tournant en termes de méthodes d’apprentissage et d’enseignement du droit. Cette pédagogie contemporaine permet à l’étudiant d’être un véritable acteur de sa formation en favorisant la réflexion, l’interactivité, l’esprit d’analyse et la mise en pratique.

L’ensemble de l’équipe de la FLD s’engage ainsi à offrir une formation de qualité et des outils d’accompagnement nécessaires à la réalisation du devenir professionnel des étudiants. Une démarche soutenue et menée par l’ensemble des Facultés de l’Université Catholique de Lille.

A propos de la Faculté de Droit, Les Facultés de l’Université Catholique de Lille - www.fld-lille.fr

Membre de l’Université Catholique de Lille depuis 1993, la Faculté de Droit (FLD) rassemble près de 1 800 étudiants sur les sites de Lille, Paris et au sein d’ESPOL.

Acteur majeur de l’enseignement juridique (formation initiale et continue) et de la Recherche, sa notoriété repose sur une pédagogie éprouvée et un modèle bien défini.

En 2012, la certification ISO 9001 lui a ainsi été attribuée pour la qualité de son organisation et de son enseignement basé sur l’internationalisation, la professionnalisation, un encadrement et un suivi personnalisés. 

Les derniers articles

  • Télétravailler à la campagne, le nouvel eldorado des Français ?
  • Les salaires en France devraient augmenter de 2,2% en 2021
  • L'avenir du Travail en 2021
  • Télétravail : les Français le réclament, avec mesure
  • Les vacances sont l'occasion de faire le point sur ses choix d'orientation
  •  

     





    Nos dernières offres du jour

    Conseiller immobilier (H/F)

    A la lucarne de l'immobilier est un réseau immobilier composé...

    Consultant immobilier indépendant H/F

    En véritable chef d'entreprise, vous gérez votre emploi du temps en fonction de vos...

    Conseiller en immobilier indépendant (h/f)

    I-Particuliers est un réseau immobilier composé d'indépendants.Si nous...







    orange.jpgpigier2017.jpgisefac_ok-1.jpglogo_mairie17-2.jpg


    © 2021 Recrut.com