Le magazine

Voir le dernier numéro




Rechercher un article

Dans le titreDans le texteTout

L'immobilier, s'investir dans un secteur prometteur !

17/02/2021

Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte lecture tranquille

Les apparences sont parfois trompeuses. L’emploi dans le secteur immobilier en est la preuve. Souvent décrit comme moribond, l’immobilier en France est pourtant un secteur où la diversité des métiers explose ses dernières années. Outre les emplois traditionnels qui restent figés dans l’esprit du public, le secteur voit apparaître de nouvelles opportunités de carrières.

Etat des lieux des professions du secteur.

Parmi les métiers traditionnels de l’immobilier, on trouve celui de promoteur. La promotion immobilière concerne la vente d’espaces construits ou à construire. C’est par là que se renouvelle l’offre du marché immobilier.

Le promoteur immobilier doit savoir maîtriser de nombreux aspects de sa fonction tels que le cadre juridique, la gestion de la demande (en logement par exemple), les moyens de financement et l’impérative gestion du risque. En effet, le développement immobilier dépend essentiellement des liquidités qui lui sont allouées. Comme les sommes investies sont souvent très importantes et la vente n’étant pas instantanée, la promotion immobilière est financièrement risquée.

L’administrateur de biens est une personne chargée par un ou des propriétaires de prendre en charge la gestion d’un bien immobilier. Son action et ses responsabilités sont importantes. Il prend en charge l’état général des biens, leur entretien et leur maintenance.

Il doit avoir une bonne connaissance du droit immobilier pour conseiller les propriétaires sur la gestion de leur patrimoine. Dans le cadre d’une gestion locative, son action consiste aussi à l’encaissement des loyers et des charges. Il participe en outre au règlement des litiges qui peuvent survenir entre les propriétaires et les locataires. Son action va généralement de pair avec celle de l’agent immobilier, c’est pourquoi la moitié des administrateurs de biens en France sont aussi agent immobilier.

L’agent immobilier est probablement le plus connu des métiers du secteur. On en distingue deux types, celui chargé de la vente de biens neufs et celui qui négocie des biens anciens. Son activité consiste à être un intermédiaire dans les transactions immobilière, vente ou location. Il évalue les biens et prospecte les clients potentiels. Il s’occupe des biens et conseille les visiteurs. Si le visiteur est intéressé, c’est lui qui entame la négociation pour le propriétaire et la mène à son terme.

Un agent immobilier doit faire preuve d’une importante connaissance du droit immobilier, d’une grande mobilité et d’un esprit commercial affûté. Parmi les métiers traditionnels du secteur, c’est celui qui est le plus facile d’accès (à partir d’un bac +2 commercial) et celui qui embauche le plus.

Le marché de l’emploi dans l’immobilier est dynamisé par les nouvelles professions que l’on voit fleurir depuis quelques années. L’immobilier d’entreprise, par exemple, est en plein essor. Parmi les différentes professions qui s’exercent dans ce domaine, on trouve le gestionnaire de fond.

Sa tâche consiste à analyser le marché immobilier afin d’y repérer les affaires fructueuses, puis à inciter les investisseurs à placer des capitaux dans ces biens immobiliers. Ce poste requiert une solide connaissance du milieu immobilier et de celui de la finance. Des connaissances en droit immobilier, un carnet d’adresse bien garni et une expérience importante dans le secteur sont nécessaires. La formation la plus appropriée est celle d’une grande école de commerce car il s’agit d’un milieu très élitiste.

Bien évidement le secteur à su tirer profit des possibilités offertes par le développement d’Internet. Depuis les années 2000, une nouvelle forme d’agent immobilier a fait irruption sur le marché. On les appelle les mandataires. Contrairement aux agents immobiliers classiques, ceux-ci n’œuvrent que sur la toile. Leur force se situe dans l’absence de locaux pour effectuer leurs activités.

L’ensemble de leurs annonces paraissent sur des sites web spécialisés dans le logement. Ce mode de fonctionnement permet d’avantager les propriétaires-vendeurs, les mandataires percevant des commissions de ventes moins élevées que leurs concurrents dans les agences traditionnelles. Pourtant, le secteur a du mal à décoller car les mandataires sont uniquement payés à la commission

POSTES ET PROFILS RECHERCHÉS DANS L’IMMOBILIER EN TEMPS DE CRISE

En administration de biens, le gestionnaire de copropriété reste une fonction très recherchée partout en France, tout comme le gestionnaire locatif. Des postes de maintenance technique d’immeuble complexe sont également à pourvoir pour les Bac+2 bâtiment ou électrotechnique-CVC, et les postes de management de projet restent demandés chez les ingénieurs. Les étudiants de grandes écoles s’exprimant parfaitement en anglais, pourront intégrer des métiers plus financiers dans un cercle beaucoup plus restreint sur Paris, tout de même limité par la crise.

Quant à la promotion immobilière privée et aussi au secteur du logement social, de nombreux postes sont ouverts aux ingénieurs, diplômés d’écoles de commerce, sciences-po et Bac+5 en droit.

Les derniers articles

  • Retour vers le futur : travailler dans la France de demain
  • C’est décidé, je fais des dictées !
  • Saint-Valentin : comment choisir un conjoint à la hauteur de votre ambition ?
  • Micro travail : petites tâches, grandes conséquentes
  •  

     









    isefac_ok-1.jpgorange.jpglogo_mairie17-2.jpgpigier2017.jpg


    © 2021 Recrut.com