Le magazine

Voir le dernier numéro




Rechercher un article

Dans le titreDans le texteTout

20 ans d'expérience

01/09/1999

Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte lecture tranquille

Cette école, proposant des formations de niveau Bac + 2 à Bac + 4, est fortement impliquée avec le monde de l’entreprise, avec notamment sa filière alternance ISCA.

Nous nous positionnons sur une ouverture polyvalente. De la première à la quatrième année, l’étudiant est formé à l’ensemble des axes suivants : marketing, vente, gestion/ finance, communication, Ressources Humaines.

Nous formons des généralistes polyvalents, ce qui correspond mieux au profil recherché, notamment par les PME.

Un commercial ne peut aujourd’hui être uniquement un vendeur, il doit être polyvalent et maîtriser l’outil informatique ainsi que deux langues ” précise Jean-Philippe Rusch, Directeur de l’ESCG.

“ Notre formation conduit progressivement à l’insertion professionnelle. Nous incluons entre la première et la dernière année 18 mois de stage, dont 11 mois pour le second cycle ”.

L’école, située au cœur du quartier étudiant, à quelques pas du Panthéon, propose des formations allant de Bac + 2 à Bac + 4. Que ce soit en formation initiale ou en formation en alternance, l’établissement s’attache à développer de forts partenariats avec les entreprises.

Ecole de Commerce Bac + 4

Premier cycle

L’enseignement de l’ESCG est structuré et évolutif : les deux premières années permettent à l’étudiant d’acquérir une formation de base dans les différentes disciplines du commerce et d’obtenir un diplôme d’état : le BTS Action Commercial, le BTS Commerce International ou le BTS Comptabilité Gestion. Sur les deux ans, l’étudiant doit passer entre 15 et 22 semaines en stage en entreprise.

Deuxième cycle

La troisième année, année de formation aux affaires, constitue une formation supérieure au management au cours de laquelle, l’étudiant développe ses capacités de réflexion stratégique et d’analyse. Il s’exerce à la prise de décision et à la gestion d’entreprise.

L’étudiant doit effectuer un stage de 3 à 5 mois. A l’issu de la troisième année, il passe un examen de la FEDE (DEESMA, DEESMI ou DEESCOM). 

Depuis 1990, l’ESCG propose une 4ème année, donnant aux élèves un niveau Bac + 4. Il s’agit d’un premier emploi et les étudiants sont considérés comme des professionnels.

Cette co-formation école-entreprise constitue un lien capital entre la vie d’étudiant et la carrière professionnelle.

La formation est dispensée sous forme de séminaires en fin de semaine (en général jeudi, vendredi et samedi) qui permet au jeune d’accroître son niveau de connaissances tout en s’intégrant à l’entreprise où il passe le reste de son temps, au minimum 8 mois. Les séminaires sont animés uniquement par des professionnels.

Le coût de la scolarité de la 4ème année est prise en charge par l’entreprise et le stagiaire est rémunéré sur la base de 30% du SMIC.

Insertion professionnelle en douceur

“ L’insertion se fait en douceur, avant même de valider la quatrième année, 70 à 80% des étudiants ont des propositions d’embauche de la part des entreprises où ils effectuent leurs stages. 

Les 2/3 de nos anciens se retrouvent dans le marketing, la vente ou l’audit avec des postes allant de commercial à assistant marketing. 20% s’orientent vers des métiers en communication et Ressources Humaines.

Certains élèves choisissent de faire un troisième cycle, notamment un MBA dans une université américaine avec laquelle nous avons un accord ” précise Jean-Philippe Rusch.

La moyenne des salaires à l’issue de la quatrième année est de 150/160KF brut/an avec une fourchette basse à 130/140KF et une fourchette haute pouvant atteindre 200KF brut/an.

Un Service de relations entreprises

Un Service de relations entreprises pour les stages et les emplois aide les étudiants à définir leur projet professionnel par des conseils personnalisés, les forme aux techniques de recherche d’emploi, met à leur disposition des outils spécifiques.

Le Service s’appuie sur un réseau de 600 anciens élèves en activité et un réseau de responsables de recrutement en entreprises et en cabinets de recrutement avec lesquels l’ESCG entretient des relations permanentes. 

“ Par exemple, nous travaillons beaucoup avec ISTA, Distributeur Informatique. Celui-ci prend 4/5 étudiants en stage en fin de 3ème année qui sert de test pour les 8 mois de stage en 4ème année. Les stagiaires motivés et professionnels sont embauchés ” souligne Jean-Philippe Rusch.

Profils de candidats recherchés

Les formations dispensées par l’ESCG s’adressent à des candidats polyvalents ayant une vocation généraliste.

Pour le premier cycle, les candidats doivent avoir le bac ou un niveau bac, l’ESCG s’attachant plus particulièrement au potentiel du candidat.

Pour intégrer le deuxième cycle, il faut être titulaire d’un diplôme Bac + 2 (BTS, DUT, DEUG) pour la troisième année et d’une licence ou maîtrise pour la quatrième année.

Comment se passe le recrutement ?

Les candidats contactent directement l’ESCG afin de recevoir une documentation sur les différentes filières et un dossier de candidature. Ils sont ensuite convoqués pour passer des tests (un test de personnalité, un QCM de culture générale et dans les deux langues).

Ces tests sont suivis par une épreuve écrite de 3 heures, soit une dissertation, soit une étude de cas. “ Après cette partie écrite, nous nous prononçons sur leur admissibilité.

Les candidats retenus sont invités à un entretien de motivation au cours duquel nous poursuivons avec des questions de culture générale, de personnalité et de motivation. Dans les deux jours qui suivent, nous nous prononçons définitivement par écrit.

Nous lui envoyons une convention d’inscription et au retour de cette convention, il sera considéré comme inscrit.

Les candidats n’ayant pas un bon niveau dans les deux langues ne pourront pas choisir le BTS Commerce Internationnal ” remarque Jean-Philippe Rusch.

La rentrée en troisième année a lieu le 11 octobre, alors si vous êtes intéressé pour faire un second cycle n’hésitez pas à contacter l’ESCG.

Les derniers articles

  • Télétravailler à la campagne, le nouvel eldorado des Français ?
  • Les salaires en France devraient augmenter de 2,2% en 2021
  • L'avenir du Travail en 2021
  • Télétravail : les Français le réclament, avec mesure
  • Les vacances sont l'occasion de faire le point sur ses choix d'orientation
  •  

     









    isefac_ok-1.jpgorange.jpglogo_mairie17-2.jpgpigier2017.jpg


    © 2021 Recrut.com