Le magazine

Voir le dernier numéro




Rechercher un article

Dans le titreDans le texteTout

1 salarié français sur 3 est devenu anxieux en 2020

27/01/2021

Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte lecture tranquille

 

Confinement, crise sanitaire, couvre-feu, incertitudes : autant de mesures qui ont impacté le quotidien des salariés français, comment ils vont dans ce contexte inédit.

Si 82% des Français se sentent en sécurité dans leur travail, trois sur 10 se disent victimes d’anxiété (35%).

-      82% des salariés français se disent se sentir en sécurité dans leur emploi (84% des Européens)

-    Les principaux impacts de la crise sur le bien-être des salariés français sont : l’anxiété (35% vs. 30% des Européens), les maux de tête (16% vs. 20% des Européens) et un sentiment de dépression (12% vs. 14% des Européens)

-     40% des Français aspirent à plus de flexibilité dans leur emploi du temps (vs. 45% des Européens) et 36% espèrent bénéficier de protection salariale (vs. 45% des Européens)

 

 Les salariés français et leurs voisins oscillent entre sentiment de sécurité et inquiétude

Malgré un chômage en hausse et la multiplication de mesures de sauvegarde de l’emploi, les salariés français se sentent majoritairement en sécurité dans leur poste (82%), à l’image de leurs voisins européens (+ 2 points en Europe). Les plus jeunes (18-24 ans) restent plus inquiets : 9% seulement des jeunes français se sentent à l’abri !

Mais qu’en est-il de leur santé psychologique après cette année inédite ?

Côté psychique, les Français sont anxieux : ce sentiment a envahi plus d’1 salarié sur 3 (35% vs. 30% des Européens), touchant beaucoup plus les femmes (41%, + 12 pts par rapport aux hommes).  Notons un ressenti encore plus fort au Portugal (50%), alors que seulement 12% des Allemands s’en sont sentis victimes !

Les salariés français évoquent également avoir souffert de solitude (13%). Pire encore, la crise a fait naître auprès de certains d’entre eux un sentiment de dépression (12% des Français, 1 point de moins qu’en Europe) et également le syndrome de l’imposteur* (4% des Français et 5% des Européens).

Sur le plan physique, les Français disent avoir ressenti plus de maux de tête que d’habitude (16% vs. 20% des Européens) et de douleurs physiques en général (8% et 3% en Europe).

Source HOPSCOTCH

Les derniers articles

  • Retour vers le futur : travailler dans la France de demain
  • C’est décidé, je fais des dictées !
  • L'immobilier, s'investir dans un secteur prometteur !
  • Saint-Valentin : comment choisir un conjoint à la hauteur de votre ambition ?
  • Micro travail : petites tâches, grandes conséquentes
  •  

     





    Nos dernières offres du jour

    Juriste Conformité H/F (CDI)

    Poste : Rattaché(e) à la Directrice Juridique, les principales missions du candidat seront les...

    CADRE COMPTABLE - EXPERT COMPTABLE - (F/H)

    Mission Pour notre site de CHATEAUROUX de 60 personnes, nous recherchons un chef de groupe...

    Chargé d'affaires

    F3DF -PME Lyonnaise en forte expansion dans le domaine de la 3D (conception et rendu 3D, Mep,...







    pigier2017.jpgisefac_ok-1.jpglogo_mairie17-2.jpgorange.jpg


    © 2021 Recrut.com